Informations générales


Calendrier Permanence Programme d'Intérêt général pour l'habitat

Télécharger
Permanence PIG 2019.pdf
Document Adobe Acrobat 710.7 KB

Plan de lutte contre les moustiques vecteurs d'arboviroses

Arrêté préfectoral

Télécharger
arreté signé et RAA.pdf
Document Adobe Acrobat 2.6 MB

Plan France Très Haut débit vise à couvrir l’intégralité du territoire en très haut débit d’ici 2022

 

·         https://observatoire.francethd.fr/ outil cartographique national permettant de visualiser l’état de déploiement du réseau très haut débit sur votre territoire et suivre les déploiements programmés.

 

 

·         https://www.monreseaumobile.fr/ outil cartographique de l'Arcep, qui donne la couverture mobile des opérateurs sur votre territoire.

·         https://selectra.info/telecom/guides/comprendre/zone-blanche  qui décrit les solutions pour recevoir l’internet par satellite, alternative pour disposer d’un internet rapide dans votre commune.


Nuisances Sonores

Télécharger
Nuisances sonores AP Dordogne.pdf
Document Adobe Acrobat 6.6 MB

Distribution de composteurs

En cette période faste au jardinage et favorable au recyclage des déchets verts à composter à domicile sans les brûler, nous vous rappelons que le SMCTOM propose des composteurs :

https://www.smctom-riberac.com/index.php/smctom/actualites

En effet, composter permet de réduire d'1/3 la taille de son sac poubelle noir.

En plus, il permet d'obtenir un amendement gratuit pour soigner et faire pousser les plantes.

Au potager comme au jardin, il est indispensable pour pratiquer le jardinage au naturel et surtout sans produit chimique.

Le SMCTOM dispose de 3 modèles de composteurs vendus avec un bioseau de 7 L et un guide du compostage:

- un composteur en plastique de 300 L à 10 EUR,

- un composteur en bois de 300 L à 10 EUR et

- un composteur en bois de 600 L à 20 EUR.

Attention, la distribution s'effectue les vendredis sur rendez-vous obligatoire au SMCTOM à Vanxains.


Brûlage des déchets

Ci-joints l'arrêté préfectoral concernant le brûlage des déchets verts.

Télécharger
Arrêté préfectoral - brûlage des déchets
Document Adobe Acrobat 4.0 MB
Télécharger
AP 24-2017-07-21-001 modifiant annexes A
Document Adobe Acrobat 1.3 MB
Télécharger
tableau synthèse arrêté relatif aux brul
Document Adobe Acrobat 300.3 KB
Télécharger
AP n°24-2017-07-17-002 relatif au brûlag
Document Adobe Acrobat 3.0 MB



ATTENTION POLLUTION ATMOSPHÉRIQUE

 

La Préfecture de Dordogne vient d'émettre une procédure d'informations et de recommandations pour lutter contre la pollution atmosphérique qui s'est installée depuis deux semaines sur l'ensemble de la France. Insidieuse et très peu visible dans notre campagne elle n'en est pas moins réelle et chacun d'entre nous peut être appelé à se rendre dans une grande ville où la pollution est plus marquée. Cette pollution atmosphérique est due à la présence d'un fort anti-cyclone qui empêche l'air de circuler , ainsi les différentes particules nocives stagnent dans l'air et sont respirées provoquant allergies de toute sorte.

 

 

Télécharger
Pollution atmosphérique.docx
Document Microsoft Word 31.0 KB

 

Les déchèteries de Ribérac et de Tocane-Saint-Apre, datant respectivement de 1994 et de 1996, sont actuellement en cours de ré-aménagement. Des travaux d’agrandissement et de remise aux normes étaient nécessaires.

Des nouvelles modalités d’accès à la mise en service des nouvelles déchèteries

Lors de la mise en service de ces nouveaux équipements, l’accès des usagers sera conditionné à la présentation d’une carte d’accès à l’arrivée sur les déchèteries. Cette carte d’accès est nécessaire, d’une part pour limiter le passage aux usagers du secteur uniquement et, d’autre part, du fait qu’il est désormais imposé par les organismes qui nous subventionnent d’effectuer des suivis de fréquentation.

 Chaque usager (particulier ou professionnel) va recevoir courant janvier 2017 un courrier d’information sur l’accès en déchèterie avec une demande de formulaire de demande de carte d’accès. Une demande en ligne sera également possible sur le site internet du SMCTOM.

 Le nombre de passage pour les particuliers sera limité à 15 passages annuels par foyer. Ces passages sont utilisables à n’importe quel moment de l’année, l’usager peut par exemple venir 4 fois en déchèterie sur le même mois et ne revenir que 3 mois plus tard jusqu’à l’épuisement du nombre de passages. Ce nombre peut paraître insuffisant au premier abord, mais après réflexion, cette limitation convient à une grande majorité d’usagers. Il sera toutefois nécessaire pour certains usagers de grouper les apports plutôt que de se rendre 2 à 3 fois par semaine en déchèterie.

 Evolution des travaux et fin du chantier

Les travaux de ré-aménagement des deux déchèteries ont débutés en juin 2016 et la fin des travaux est programmée pour fin février 2017. Les travaux ont été organisés de manière à laisser les déchèteries de Ribérac et de Tocane-Saint-Apre accessibles. Toutefois, la fermeture momentanée de ces déchèteries est nécessaire pour certaines étapes de travaux. Dans ce cas, une information est affichée à l’entrée de la déchèterie, paraît dans la presse locale, sur le site internet du SMCTOM, et les usagers sont orientés vers les autres déchèteries ouvertes pour assurer une continuité du service.

 Tout renseignement complémentaire peut être demandé au SMCTOM au 05 53 92 41 66 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h. Des informations sont disponibles sur notre site internet et vous avez la possibilité de nous transmettre vos demandes via le formulaire de contact accessible sur notre site www.smctom-riberac.com.


Nouveau ! mis en ligne le 28/12/2016

Informations sur les dangers du monoxyde d'azote (CO)

 

Chaque année, au cours de la période de chauffe, plusieurs milliers de personnes sont victimes d’une intoxication au monoxyde de carbone (CO) en France.

 

En Nouvelle Aquitaine, en 2015, sur les 80 épisodes d’intoxication déclarés, 336 personnes ont été impliquées, 157 personnes ont été intoxiqués : 147 transportées aux urgences, 48 hospitalisées et 2 sont décédées.

 

Le monoxyde de carbone est un gaz asphyxiant très difficile à détecter : il est invisible, inodore et non irritant. Il résulte d’une mauvaise combustion au sein d’un appareil fonctionnant grâce à la combustion de gaz, de bois, de charbon, d’essence, de fuel ou encore d’éthanol.

 

Certains symptômes annonciateurs d’une intoxication au CO existent. Maux de têtes, nausées et vomissements sont notamment les premiers signes qui doivent alerter. Bien identifiés, ils permettent de réagir rapidement et d’éviter le pire.

 

Pour limiter les risques d’intoxication au CO, cinq points clés sont à retenir :

1.   Avant chaque hiver, faire systématiquement vérifier et entretenir les installations de chauffage et de production d’eau chaude, ainsi que les conduits de fumée (ramonage mécanique) par un professionnel qualifié.

2.   Ne jamais obstruer les entrées et sorties d’air.

3.   Dans le cadre de l’achat d’un appareil de chauffage ou d’un appareil au gaz, s’assurer de sa bonne installation et de son bon fonctionnement avant la mise en service et exiger un certificat de conformité auprès de l’installateur.

4.   Pour l’utilisation d’un groupe électrogène, ne jamais le placer dans un lieu fermé (maison, cave, garage) et l’installer impérativement à l’extérieur des bâtiments.

5.   Enfin, respecter systématiquement les consignes d’utilisation des appareils à combustion indiquées par le fabricant. Ne jamais faire fonctionner les chauffages mobiles d’appoint en continu et ne jamais utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage (cuisinière, barbecue, etc.).


Télécharger
communique_presse_national_271016.pdf
Document Adobe Acrobat 524.4 KB
Télécharger
Articles_prets-inserer_-2016.docx
Document Microsoft Word 25.9 KB
Télécharger
PE Special Co- Cire NA - N-x-2016.docx
Document Microsoft Word 574.3 KB
Télécharger
lieux de culte.docx
Document Microsoft Word 27.0 KB